logotipo
PT  ES  FR  EN    
-->
SERVICES
•    Préparation de projets thermiques et acoustiques;
•    Délivrance de déclaration de conformité réglementaire;
•    Délivrance de Certificats énergétiques;
•    Suivi des travaux;
•    Recommander les produits corrects pour chaque situation;
•    Fabrication et commercialisation d’isolants thermiques et acoustiques;
•    Formation dans le domaine de la thermique et de l’acoustique.




INFORMATION TECHNIQUE REFLECTHERM



Note Informative sur la Résistance Thermique Valeur des Edredons Multicouches

Nous sommes consultés tous les jours sur le mode d'évaluation des édredons multicouches; de sorte que nous avons publié l'avis de Reflectherm qui est compatible avec les organismes officiels.

Définitions / valeurs

Conductivité thermique - La conductivité thermique est:

Mousses de polyéthylène

0,04 W/m2.°C

Fibres polyester

0,05 W/m2.°C

Edredon Multicouches non perforé

0,04 W/m2.°C

Edredon Multicouches cousu ou collés

0,045 W/m2.°C

 

Ainsi, et pour l' exemple d'un édredon avec 25mm d’épaisseur,  multicouches collés, sa résistance thermique interne est:

0,025

=0,55 m2.°C /W

0,044

 

Si le même édredon n'est pas perforé, et n’a pas de collages intermédiaires, sa résistance sera:

0,025

=0,625 m2.°C/ W

0,04

 

A cette valeur nous devons additionner la résistance thermique de la lame d’air si et uniquement si celle-ci n’est pas ventiler, dans la quantité de de 0,53 m2. ° C / W pour édredons perforés et 0,57 m2. ° C / W pour les édredons sans coutures ou soudures  intermédiaires.

Dans la situation de Couverture pour qu’il puisse y avoir deux lames d’air non ventilées, il est nécessaire placer un autre produit; qui promeuve l’existence  de la seconde lame d’air, autrement il y a seule une lame d’air + la résistance thermique interne du produit.

La lame d'air sous tuile, est ventilée, et la résistance thermique est égale à zéro (0).




Informations générales à propos de l’application en travaux d’isolants réflecteurs

 

 

Plusieurs demandes ont été faites à propos de la performance des isolants réflecteurs.

 

Notre entreprise vous donne donc les renseignements ci-dessous :

 

1)     Utilisation pour toiture inclinée avec un espace non utile.

Dans ces cas-là, on doit utiliser un simple édredon Réf. 800 ou 831 de Reflectherm comme sous tuile.

Tout ce qui sera installé en plus sera en trop. La seule partie qu’il faut traiter est la plaque qui sépare la zone habitée et le grenier (espace non utile).

Dans la dalle, les isolants réflecteurs ne marchent pas.

Si la zone n’est pas utilisée, on peut installer un édredon Reflectherm avec une caisse d’air (sur des chevrons en bois) ou alors isoler avec des plaques en mousse de polystyrène extrudé ayant un minimum de 60, 80 ou 100 mm selon l’endroit où se situe le bâtiment en question (zone I1, I2, I3).

 

En cas de doutes, visitez no site www.reflectherm.com ou envoyez-nous vos questions à l’adresse geral@reflectherm.com.

 

2)     Dans la dalle, un isolant réflectif ne sert rigoureusement à rien.

 

Le traitement thermique et acoustique doit être fait avant la régularisation de la chape et jamais à la surface.

Pour le traitement acoustique des bruits d’impact, nous avons le produit Impactotherm Réf. 601 de Reflectherm.

Le traitement thermique devra être fait avec des plaques en mousse de polystyrène extrudé de 60, 80 ou 100 mm.

N’hésitez pas à nous visiter sur www.reflectherm.com ou nous envoyer votre correspondance à geral@reflecherm.com.

 

3)     Murs

 

Le traitement thermique des murs peut (et doit) être fait avec des édredons thermiques Reflectherm, avec une boite d’air non ventilée.

En comparaison avec les produits à bulles d’air, les édredons Reflectherm ont plus 66% d’efficience thermique.

Pour plus d’informations, visitez-nous sur www.reflectherm.com ou envoyez-nous vos demandes à geral@reflectherm.com.

 

 

4)     Traitement de toitures

 

Nous avons constaté l’énorme erreur que font certaines personnes étant des soi-disant experts qui recommandent l’application d’un isolant réflecteur, suivi de la mise en place d’une couverture de gravier ou de cailloux.

C’est en effet une faute colossale vu que la structure de la dalle n’a pas de traitement thermique. Et l’isolant réflectif ne cause aucun effet.

Le traitement des toitures doit être fait au milieu de la dalle, avant de sceller avec des plaques en mousse de polystyrène extrudé de 60, 80 ou 100 mm.

En cas de doutes, visitez no site www.reflectherm.com ou envoyez-nous vos questions à l’adresse geral@reflectherm.com.

 

 

Ne vous faites pas tromper ! 

Politique de confidentialité